Message du PDG

Comme beaucoup de professionnels de la santé, je me suis lancé en recherche parce que je n’acceptais pas de dire à mes patients qu’il n’y avait plus rien qu’on pouvait faire pour eux. Aujourd’hui, grâce à la recherche, je n’ai plus à prononcer ces paroles aussi souvent qu’auparavant et j’ai bon espoir qu’à l’avenir, je n’aurai plus jamais besoin de le dire.

Vous pourrez constater en lisant ce rapport que nos scientifiques font des progrès formidables. Ces percées importantes contribuent à améliorer les soins à L’Hôpital d’Ottawa et dans le monde entier, en plus de donner encore plus d’espoir pour l’avenir.

Voici quelques brillants exemples : Le Dr Michael Schlossmacher travaille à l’élaboration de nouvelles approches incroyables pour la détection précoce de la maladie de Parkinson; le Dr Marc Rodger se consacre à l’expansion d’un nouveau programme de traitement novateur des caillots sanguins mortels et le groupe de la Dre Marjorie Brand nous rapproche de la découverte du mystère derrière la régénération sanguine par les cellules souches adultes.

Tous ces travaux extraordinaires se sont déroulés dans un esprit de collaboration et ont bénéficié d’un élan formidable fourni par des partenariats entre les chercheurs de domaines d’expertise très différents. La collaboration est une des forces de l’IRHO, voire de toute la communauté de chercheurs du domaine de la santé à Ottawa.

Au cours de la dernière année, nous avons renforcé considérablement nos partenariats avec L’Hôpital d’Ottawa et l’Université d’Ottawa ainsi que sa faculté de médecine, et nous avons travaillé à plusieurs projets en étroite collaboration avec le CHEO, l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa et le Réseau local d’intégration des services de santé de Champlain. En collaborant ainsi, je crois que nous pouvons accroître la concurrence d’Ottawa au niveau international et montrer la voie en matière de découvertes médicales sans précédent, de soins de calibre mondial, de formation de la relève scientifique et clinique, et de création d’emplois de l’avenir.

Vous constaterez en lisant le présent rapport que l’IRHO a franchi des étapes importantes cette année. Nous avons adopté des orientations stratégiques pour les prochaines trois années qui vont nous permettre d’améliorer davantage notre capacité de transformer les résultats de nos recherches en avantages concrets pour les patients et la société. Nous avons complété la construction de nouveaux laboratoires de recherche novatrice sur le cancer et de médecine régénératrice, et nous prévoyons ouvrir plus tard cette année de nouvelles installations vouées à la recherche clinique susceptibles d’avoir des retombées considérables. L’IRHO récolte désormais la quatrième plus importante somme de fonds octroyés par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) parmi tous les instituts de recherche hospitaliers au pays. Vu la forte concurrence pour les subventions des IRSC, nous ne pouvons que conclure que notre succès dans ce domaine confirme la qualité de nos recherches.

Je voudrais terminer par reconnaître le travail extraordinaire de tous nos stagiaires, scientifiques, chercheurs cliniques, employés et bénévoles au cours de la dernière année. Je veux aussi remercier les nombreuses personnes qui ont soutenu nos projets de recherche en donnant généreusement à La Fondation de l’Hôpital d’Ottawa. C’est un honneur pour moi de diriger l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa à l’aube d’une nouvelle année qui promet d’être encore exceptionnelle.

Dr Duncan Stewart
PDG et directeur scientifique, Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa
Vice-président, Recherche, L’Hôpital d’Ottawa
Professeur de médecine, Université d’Ottawa